Notre blog

 

La chronique des Epicuriens du Chablais.

Nouveautés, évènements, dégustations, opinions, ...

 

Cuaba Divinos

par | 2 juin 2021 | Cigare, Cuba, Salon Epicurien

Cuaba Divinos

La deuxième soirée de dégustation du Salon Epicurien s’est déroulée en deux temps et s’est aussi focalisée sur les différents accords alcools et cigares possibles.

Dans ce billet, nous allons nous concentrer sur le premier module, un cigare cubain avec le Cuaba Divinos. Nous avons opté pour un petit module afin de démarrer la soirée et faire le tour des 5 boissons proposées en accord. Partons à la découverte.

En dégustation le 5 mai 2021

Le premier cigare : Cuaba Divinos
Le cidre 1 : Johanna Cecillon 2018 – cidre bio de Bretagne
Le cidre 2 : Heroult 2019 – cidre bio de Normandie
Le mousseux 1 : Le Pétillant 2018 – Caveau de Bovanche (Ardon)
Le mousseux 2 : L’Amignonne 2019 – Cave du Vieux-Moulin (Vétroz)
Le mousseux 3 : Le Brut 2018 – Cave L’Orpailleur (Uvrier)

Descriptif cigare
Nom : Cuaba Divinos
Taille : 101 mm x 43
Module : Petit Bouquet
Terroir : Cuba
Date de dégustation : 5.5.2021

Dégustation

La forme figurado du module est originale, sa cape assez rugueuse et nervurée lui confère une apparence originale. A froid ce sont les notes d’hummus qui dominent.

L’allumage est difficile, car il faut bien couper et allumer le cigare car sa forme atypique nécessite de porter une attention particulière à cette première étape. Les premières bouffées génèrent une fumée ample, un tirage ferme et des arômes boisé et d’amande amère. Sur le premier tiers, l’astringence est assez présente à laquelle s’ajoutent des arômes végétaux. Puis dès le deuxième tiers, des arômes de noisettes, cacao et épicés accompagnent la dominante boisée et végétale. Le final est assez pimenté.

Ce petit module regorge d’énergie et de puissance. Sa combustion est régulière et lente, sa cendre ferme. Le seul bémol est son tirage ferme et une aromatique peu expressive et régulière.

Il s’agit d’un module original, à savourer après avertissement quant à son tirage ferme. L’ensemble est plaisant et vous pouvez y consacrer facilement 30 à 40 minutes de dégustation.

Historique

La marque est Cuaba est lancée en 1996 en hommage aux cigares en forme de pointe ou évasés que sont les figurados. Ces modules étaient en vogue au XIXème siècle et dans la manufacture de Romeo y Julieta, il y a eu la volonté de développer cette marque destinée aux marchés en niche.

En effet, les figurados sont parmi les cigares les plus complexes à rouler et seul•e•s les torcedores les plus expérimenté•e•s peuvent y apporter leur savoir.

La marque débute avec de petits modules comme les Divinos et les Tradicionales, puis dès 2003 la famille s’agrandit avec trois grands formats : les Distinguido, Salomón et Diadema.

Le mot « cuaba » est d’origine Taína, la langue et population d’origine des îles Caraïbes, et servait à décrire un type de bois très inflammable destiné à allumer les « cohoba » ou « cohiba », les cigares donc !

Blog Salon Epicurien Cuaba Divinos accords

Les accords

Le premier cidre bio – Johanna Cecillon 2018

Cidre de Bretagne réalisé à partir de pommes Nantosuelta dans la région de Sévignac. Le millésime 2018 a un pétillant naturel très intéressant en accord avec un cigare. Ce cidre passe 9 mois en barrrique et atteint les 6 degrés. Au nez des arômes de champignons apparaissent. En bouche, l’acidité est équilibrée avec assez de sucrosité et une belle persistance.

Les petites bulles de ce cidre ainsi que sa fraîcheur et acidité s’accordent bien au Cuaba Divinos.

Le deuxième cidre bio – Heroult 2019

Cidre de Normandie qui subit une fermentation traditionnelle puis passe en fûts de chêne de Calvados. Le cidre tape à 6,5 degrés. Au nez, le soufre domine. En bouche, l’hummus, des notes tourbées et fumées et le vert de la pomme se distinguent.

Les bulles et la fraîcheur de ce deuxième cidre sont très intéressants avec le Cuaba Divinos.

Le Pétillant 2018 – Cave de Bovanche

Cet assemblage de Marsanne (70%) et Petite Arvine (30%) est idéal à servir à l’apéritif. Il a des arômes de cassis et bourgeons. Son sucre résiduel peut arrondir les arômes terreux de certains cigares.

L’Amignonne 2019 – Cave du Vieux-Moulin

Ce brut atteint les 12 degrés. Il passe 16 mois en lattes après une seule fermentation. En bouche, l’acidité, le fruité de mangue et ananas dominent. Il possède une belle longueur et offre de petites bulles. Il s’accorde très bien aux cigares, au Cuaba aussi.

Le Brut 2018 – Cave l’Orpailleur

Ce mousseux 100% Chardonnay passe 24 mois sur lattes et subit une fermentation. En bouche, il offre une belle acidité, de la fraîcheur et de jolies bulles qui se marient bien à la fumée.

En termes d’accord avec ce module et le Connossieur 2 (prochaine entrée), ce sont le cidre Johanna Cecillon, ainsi que l’Amignonne et Le Brut qui ont connu les faveurs du panel de dégustateurs. A vous de faire les essais !

Evaluation cigare

Note technique78 / 100
Note épicurienne78 / 100

Où acheter ?

Le cigare

Epicuriens du Chablais | Authentiques Epicuriens

Possibilité de recevoir une offre personnalisée

Les vins

www.1870vinsetconseil.ch

www.cavedebovanche.ch / www.papilloud.com / www.orpailleur.ch

Le barème

0 – 69Une perte de temps et d’argent
70 – 79De moyen à bon
80 – 89Très bon à excellent
90 – 94Remarquable – Top la classe
95 – 100Dans les meilleurs cigares au monde

Rédigé par Águeda Gómez

(c) Epicuriens du Chablais Association

Sur le même thème

Share This