Notre blog

 

La chronique des Epicuriens du Chablais.

Nouveautés, évènements, dégustations, opinions, ...

 

H. Upmann Monárcas

par | 26 août 2018 | Cigare, Cuba

In Sigarum Veritas

Ce Monárcas de H. Upmann semble respecter l’adage destiné aux bons vins. Lors de notre dégustation estivale en comité restreint nous avons prêté nos papilles afin de vérifier l’exactitude de cette citation.

Fiche technique

Date de dégustation : 12.8.2018
Cigare : H. Upmann Monárcas
Taille : 178 mm (7”) x 47 (18.65 mm)
Module : Julieta No2
Terroir : Cuba

Dégustation

Lorsque nous savourons et évaluons un cigare, nous le faisons toujours en respectant le travail méticuleux de tous les professionnels qui participent à l’élaboration d’un module. Ces 5 feuilles roulées par des mains expertes et sélectionnées avec attention méritent que nous y portions aussi notre concentration et que nous aiguisions nos sens. Pour ce cigare qui n’est plus roulé, nous avons consacré un superbe après-midi du mois d’août après un repas copieux et délicieux.

Les premières bouffées sont légères, celles-ci nous portent avec délicatesse. L’aromatique et l’intensité de cette vitole restent subtiles tout au long de la dégustation. La fumée est fine, la combustion lente et la construction sans défaut. Il s’agit d’un cigare extrêmement bien conçu qui est arrivé à maturité. La dominante aromatique porte sur des notes boisées avec des pointes de thé. On y retrouve aussi des arômes légers de poivre, de torréfaction et de fruits secs. L’ensemble est harmonieux et suave.

Ce Monárcas est souvent comparé à son confrère de la marque H. Upmann, soit le « Sir Winston ». Ils partagent de nombreuses caractéristiques, dont la taille du module, ainsi que la polémique : certains le porte aux nues, d’autres estiment qu’ils sont surévalués. Les plaintes sont d’ailleurs les mêmes pour les 2 modules, soit que tirage est ferme et l’aromatique trop légère, voire inintéressante. En ce qui concerne le Monárcas par contre, tous les dégustateurs qui ont savourés une version « vintage » se sont accordés à reconnaître qu’il s’agit d’un très grand cigare. Il est même comparé aux vins de Bordeaux.

Lors de cette journée estivale, nous avons eu l’opportunité de savourer un cigare affiné depuis plusieurs années et nous l’avons trouvé élégant, fin et équilibré. Le plaisir était présent à chaque instant. Cette vitole est cependant destinée à des amateurs avertis qui acceptent de se laisser porter par leur cigare et reconnaître que la complexité aura toujours l’atout sur la jeunesse.

En un mot : In Sigarum Veritas
Conseillé : bien sûr

Sur le même thème

Share This